Commissariat :
Maurice Fréchuret,
Ariane Coulondre,
Diane Pigeau

Eco’Parc
Quartier des Bréguières
772 ch. de Font de Currault
06250 Mougins
T 04 93 46 00 03
ecoparc@villedemougins.com
www.mougins.fr

Du 19 juin au 2 octobre 2011

Ouvert du mardi au dimanche,
de 10h30 à 19h.

A partir de septembre 2011,
ouvert mercredi, samedi et dimanche
de 11h à 18h

Uniquement pour les scolaires
le vendredi de 9h30 à 11h30
et de 14h à 16h30

Ben Vautier, Sculpture-Objet, 1958-1962
© ADAGP, Paris

Ben Vautier, Sculpture-Objet, 1958-1962 © ADAGP, Paris

© Pascal Pinaud, Courtesy Galerie Catherine Issert, Coutesy Galerie Obadia

© Pascal Pinaud, Courtesy Galerie Catherine Issert, Coutesy Galerie Obadia

Eco’Parc
La sculpture autrement

Sur une invitation de la ville de Mougins, les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes présentent une exposition consacrée au traitement artistique de l’objet. Le propos part du constat suivant : la société occidentale connaît, après la Seconde Guerre mondiale, un essor économique sans précédent. La production industrielle des objets s’en trouve alors considérablement accrue. Les artistes, sensibles à l’avènement de cette société de consommation, ne manquent pas de réagir à ce qui s’avère être une véritable mutation sociologique, dont les effets sont particulièrement visibles sur la Côte d’Azur.
En choisissant désormais d’intégrer directement des objets à leurs oeuvres, ils répondent de manière contrastée à cet état de fait tout en enrichissant le paysage artistique de propositions nouvelles et radicales. L’objet, manufacturé, standardisé, porteur des traces de son usage se voit ainsi détourné, modifié, accumulé, assemblé, multiplié, compressé, détruit... D’Arman à Erik Dietman, de Raymond Hains à Ben, en passant par Tatiana Trouvé ou Philippe Mayaux, ou Stéphane Magnin, Florian Pugnaire et David Raffini, plusieurs générations d’artistes qui ont travaillé ou travaillent encore sur la Côte d’Azur, sauront exploiter de manière fructueuse la place nouvelle de l’objet, à travers des pratiques artistiques inédites.


Maurice Fréchuret