Les lieux d'exposition
Musée national Fernand Léger
Eco'Parc
Villa Arson
MAMAC
Château de Villeneuve
Galerie Chave

Robert Malaval

Robert Malaval est né en 1937 à Nice et décédé en 1980 à Paris. Artiste « glam rock » que l’on présente souvent comme le créateur d’une version française du Pop Art. Après un séjour à Paris en 1956, il s’installe dans les Basses-Alpes pour des raisons idéologiques de « retour à la terre ». Un jour, un marchand d’art de Vence, Alphonse Chave, lui rend visite et lui propose une maison et une rémunération pour qu’il puisse se consacrer à son travail. En 1961-1962, inspiré par les Carnavaliers de Nice apparaissent dans ses œuvres des reliefs de papier encollé, qui donneront une série d’œuvres, intitulées « Aliments Blancs ». Il réalise plusieurs travaux avec des dessins à l’encre, de l’écriture, de la bande dessinée, des graphismes méticuleux, de l’humour, de la poésie, des taches et du collage. À partir de 1969, il abandonne le relief et commence à utiliser de nouvelles techniques. Il fait naître une série d’empreintes réalisées par des pochoirs déterminés par un modèle vivant, à même la toile. Robert Malaval se penche ensuite sur des dessins pointilleux, des objets déformés et des petits tableaux en relief qui laisse apparaître un mal-être, un vide, une impression d’insuffisance dans la vie de l’artiste qui le conduisent peu à peu à l’autodestruction.