Les lieux d'exposition
Espace à Débattre

Martine Doytier

Martine Doytier est née en 1947 à Clichy, Hauts-de-Seine. En 1969, elle s'installe dans le Var comme céramiste et commence à peindre en 1971, après avoir visité l'exposition du peintre naïf Ozenda. En 1973, elle s’installe à Carros, où le peintre populaire yougoslave Paleicewik lui enseigne différentes techniques. En 1974, elle cesse d'être peintre naïf et elle opte pour une peinture très construite dont les accumulations à la Dado mènent au fantastique. Dans des amas de constructions, de rochers ou d'objets se détachent des personnages aux yeux écarquillés sous des paupières en visière. Elle est aussi l'auteur d'une sculpture animée, un automate, Le Briseurde montres (1975-1977). Entre 1974 et 1984, elle peint un ou deux tableaux par an. L’artiste décède en février 1984.

« Martine Doytier vivait et peignait à Nice dans les années 1977 et à décidé de s’en aller en 1994 de façon tragique.
Elle est arrivée dans notre univers avec Urane, son grand danois qui n’aimait qu’elle.
Elle était extrême dans ses amours, dans ses colères.
Elle avait des coups de gueules violents et en réalité, elle était fragile et vulnérable.
Sa peinture était un univers particulier, écorché et tragique avec des personnages aux yeux désespérés, une humanité sans espoir. »
Annie Vautier

 
agence web nice creation site internet nice