Les lieux d'exposition
Musée national Fernand Léger
MAMAC

Alberto Burri

Alberto Burri estné à Città di Castello (Italie) en 1915 et mort à Nice en 1995. Comme beaucoup d'artistes italiens de sa génération en réaction contre le réalisme politisé populaires des années 1940, Burri s'est vite tourné vers l'abstraction. Autour des années 1950, Burri expérimente divers matériaux comme le goudron et de la toile de jute, remise en question de la peinture. Ses expositions se succèdent alors sans discontinuer aux États-Unis, en France et en Italie où ilreçoit le Prix de la Critique à la Biennal de Venise en 1960. Travaillant autour duthème de la blessure, physique ou morale, ses métaphores fonctionnent le plus souvent par séries. Il coud des toiles de sac et des chiffons qu’il marque de profondes cicatrices et de taches rouges. Dans les années 70, Burri utilise de nouveaux matériaux tel le bois, le métal, le plastique brûlé et le cellotex. Entre 1985 et 1989, il s’attèle à une œuvre monumentale de Land Art dans la ville de Gibellina en sicile. Il reçoit l'Ordre du mérite italien en 1994, l'année précédent son décès à Nice en 1995.