Les lieux d'exposition
Musée national Fernand Léger
Galerie Depardieu
Villa Arson

Marcel Alocco, La peinture en patchwork © Marcel Alocco

Marcel Alocco, La peinture en patchwork © Marcel Alocco

Marcel Alocco

Marcel Alocco réside et travaille à Nice, où il est né le 8 février 1937.Il participe activement à la scène artistique niçoise avec Fluxus d’abord, puis de 1966 à 1970 dans la création de l'esthétique Supports/Surfaces. Il produit des œuvres employant des matériaux divers. En 1967/68, il s’intéresse à la transformation des formes confrontées aux conditions d'application,  tout en expérimentant avec L'idéo grammaire le rapport textes-formes dans la peinture. À partir de 1973, il élabore ses Fragments de « La Peinture en Patchwork » : le tissu est peint, puis déchiré ou détissé, remonté par couture ou tricotage, traitant en un même mouvement les couleurs, les figures, et les supports. En 2003, il commence à travailler sur des études de tissage avec l’image en ikat[i], puis sur la naissance de la figure chez les enfants de deux à cinq ans. Depuis 2008, il reprend ces dessins sur tissus, les traitants par détissages partiels. Pour lui l'image est l'une des composantes fondamentales de la peinture car quoi qu'on fasse, "Toute peinture fait image" écrit-il. Parallèlement, Marcel Alocco a eu de façon continue une pratique d'écrivain, publiant plusieurs revues, des recueils de poèmes, plusieurs romans, des essais, et de nombreux articles.


[l] Procédé de teinture et de tissage dans lequel le dessin est créé en teignant d'abord le fil de trame de toutes les couleurs qui vont y figurer, de sorte qu'au moment du tissage les éléments du dessin se créent par la juxtaposition.